Echoes Corsac.net - Echoes camshot
jeudi 02 juin 2005 (3 posts)
Depuis quelques jours, c'est plus fort que moi, je passe mon temps à reload le compte mail que j'ai filé aux ENST, ainsi que les sites web, histoire de voir où en est mon dossier. Toujours pas de nouvelles de l'ENST Paris, mais je viens de recevoir un courrier (papier... c'était bien la peine de surveiller sa mailbox) de l'ENST Bretagne, qui me convoque la semaine prochaine (toute la journée :/) pour présentation de l'école et des mastères, questionnaire de connaissances (!) et entretien.

L'entretien, je m'en fais pas trop, surtout si par hasard il se passe avec le responsable du mastère, vu que je le connais, quand même. Par contre, le questionnaire de connaissances, je me demande bien ce qu'on peut me demander. Enfin bon, je verrai bien.

Sinon, en ce moment, et bah il fait chaud (et y'a plus de bière au frigo), et j'ai l'impression d'avancer dans le stage, ce qui n'est plutôt pas désagréable. L'impression donc, depuis aujourd'hui, d'avancer «professionnellement» parlant (enfin c'est un bien grand mot, mais ca avance quoi).

Pour le reste, c'est surtout ce weekend que j'ai eu l'impression d'avancer.

Au final, ça fait du bien de pas faire de sur-place, de bouger un peu. Ces periodes où tout est incertain mais où tout bouge ont quelque chose d'agréables, même si elles sont fatiguantes. On a l'impression de construire quelque chose, pour une fois.

Alors même si je sais toujours pas ce que ca va donner, dans aucun des domaines, cette incertitude ne me dérange pas, je me laisse relativement porter, et on verra bien... Pas envie de forcer trop, au pire, donner un petit coup de pouce dans la direction qui me plait, au moment qu'il faudra.

Sinon, dans un registre completement different, j'hésite à passer à wordpress pour gerer ce blog. J'hésite parce que la mise en place m'amuse, ça me fait travailler dessus, c'est de la bidouille. C'est aussi un truc sans doute nettement mieux codé que ce que j'ai fait, nettement plus propre, nettement plus facile à maintenir, etc...

Mais, d'un autre côté, j'ai pas envie de m'emprisonner, et d'être à la merci d'un outil, aussi puissant soit il. On est déjà pris à la gorge par tout un tas de choses, c'est ptet pas la peine d'en rajouter. Ce blog à (techniquement parlant) tout un tas de spécificités, de bidouilles, de rustines, de trucs crades, rajoutés de ci de là quand j'en ai eu besoin, c'est super crade, c'est impossible à recuperer proprement, mais je l'ai fait avec mes petites mains, je sais comment il marche, il fait exactement ce que je veux et quand je voudrai changer je mettrai les doigts dedans (ce que je pourrais faire dans wordpress, mais moins facilement vu que c'est pas mon code). Et puis j'aurais sans doute plus de scrupules à faire des trucs vraiment crades. Et puis un outil génerique, même très modulaire, ca reste un outil génerique, et je fais suffisament de bordel avec ce blog pour sortir un peu du cadre de l'outil, je pense.

Et comme j'ai déjà profité du côté amusant, en fait, vu que j'ai déjà porté mon blog sous wordpress, je pense que je vais pas switcher totalement, je garderai le trouc de côté, au cas où, si un jour j'y repense et que j'ai d'autres bonnes raisons de changer.

Pour l'instant, je garde mon «indépendance» et mon bordel à moi, dans lequel je me sens si bien...

Corsac@18:36:23 (Echoes)


corsac@heracles:~$ mysql -p corsac
Enter password:
mysql> select count(*) from blog;
+----------+
| count(*) |
+----------+
| 999 |
+----------+
1 row in set (0.00 sec)



Voilà, ceci est donc le 1000ème post. Ne vous fiez pas aux numéros des posts, il y a eu des effacements sommaires.

1000 posts, donc, depuis le vrai début de ce blog. 927,1 Ko de données. Soit, à la louche, un peu moins 950 000 signes, en comptant le html.

J'aurais pas cru, en le lançant, que j'y porterai encore autant d'attention 3 ans après. Car, accessoirement, le 12 juin ce blog aura 3 ans. Je sais pas plus que y'a 3 ans s'il existera encore dans 3 ans, je continue à ne me fixer aucun objectif, je poste quand j'en ai envie, je poste ce dont j'ai envie.

Mais il a quand même été un compagnon, pendant ces trois ans. Je suis pas fier de tous mes posts, loin de là, mais y'en a quand même quelques uns que j'aime vraiment beaucoup, que j'aurais regretté de pas avoir écrit (si je savais que je les avais pas écrits, mais enfin bref).

Voilà, longue vie à Echoes :)

Corsac@22:30:05 (Echoes)

C'est une idée d'histoire qui m'est venue avec Romaric, tout à l'heure, en rentrant à la maison.

Il faut savoir que à Rennes, les tickets de métro sont valables une heure, et que y'a pas de portillon. Une habitude se developpe petit à petit, pour les gens qui ont acheté un ticket juste pour un trajet dans un sens, et qu'ils sortent du métro 10 minutes après y être rentré, de donner leur ticket valable encore 50 minutes à quelqu'un qui entre dans le métro.

On s'est demandé le nombre de voyages, la distance, le nombre d'allez/retour que pouvait faire un ticket de métro comme ça, si chacun se les refile en sortant. Je m'imaginais le trajet d'un ticket, passant de main en main, de voyageur en voyageur, un petit objet utilitaire, qui pour une fois aurait une sorte de vie propre, accompagnant ses differents propriétaires, avant de finir lamentablement à la poubelle une fois son heure venue.

J'aime beaucoup le métro parisien, c'est un vrai métro au moins, mais ce genre de chose n'y est pas vraiment possible. C'est dommage pourtant, parce que à Rennes le trajet d'un ticket est relativement limité, c'est au mieux des allez retour, le long de la seule ligne existante. Après on peut aller dans les bus mais je pense pas que des gens distribuent leur ticket à la sortie des bus.

Je me plais à imaginer des tickets naviguant à travers tout Paris (ou tout Rennes, le jour où y'aura plus qu'une ligne, mais bon d'ici là ils auront ptet changé le mode de fonctionnement), et revenant à son point de départ. Je sais pas si sur ces tickets il y a la station de compostage, comme à Paris, ça serait marrant de voir le parcours d'un ticket, comme ça...

Corsac@22:42:10 (Echoes)

lundi 06 juin 2005 (1 post)
En fait, je pense qu'on n'est bien tous les deux que lorsqu'on est tous les deux célibataires.
Quand on a le coeur ailleurs, elle comme moi, ou quand on est ensembles tous les deux, on n'arrive pas à se retrouver. Au début si, evidemment, mais rapidement ça va plus. On n'est peut être pas faits pour être ensembles en fait.

Alors que les fois où on avait le coeur «libre» tous les deux, et où en même temps on ne cherchait pas à s'impliquer plus, là, on s'est retrouvés vraiment. Là on a partagé des choses, parlé. Et ça s'est à nouveau évanoui dès qu'elle a pensé à quelqu'un d'autre, jusqu'à une prochaine fois.

Peut être qu'il ne faut pas chercher à provoquer ça, on a attendu plus de deux ans pour se retrouver, qui peut dire quand sera la prochaine fois ?

Corsac@13:31:13 (Echoes)

mardi 07 juin 2005 (2 posts)
Alors voilà, je sais, c'est pas spécialement personnel, mais voilà, aujourd'hui y'a eu un grand evenement pour ma vie de geek. Voyez plutot:

Avant:


Après:


Sortie de la Debian 3.1 Sarge, au bout de quasiment 3 ans de developpement. Moi ça me fait un coup, parce que j'ai accompagné ce developpement tout du long finalement, parce que je me suis vraiment mis à Linux à cette periode là, et que la sortie de Sarge c'est ma premiere release, finalement.

Sinon, dans un autre domaine tout aussi geek, Apple switch de l'architecture powerpc à l'architecture Intel pour ses macs, et ça c'est pas drole je trouve. Ça veut dire qu'il va falloir que je m'achète un powerbook avant que ce soit du pc que y'ait dedans... (mais que par contre d'ici peu OSX tournera sur les pcs, ca risque d'être drôle).[EDIT]: en fait non, il tournera sur processeur x86 mais c'est tout, y'aura pas de support pour tout le hardware en dehors du hard mac)[/EDIT]

Corsac@01:08:28 (Echoes)

Ce matin, je me lève, la tête passablement à l'ouest, vu que je me suis pas encore couché extra tôt, pour cause de fin de bziouing et autres perhaps my master will find some new ways to motivate you men.

Bref donc, je me lève une demi heure après le lancement de Take my head, parce que mon portable a eu la bonne idée de sonner, je me dirige à taton vers la cuisine, prépare le café au radar, revient me poser devant l'écran pour regarder les mails et autres posts de la nuit, je regarde le weather plugin qui affiche un sympatique soleil, et je clique dessus pour, et découvre avec plaisir le temps de la semaine:



N'en croyant pas mes yeux, je vais donc ouvrir les rideaux, je tombe à la renverse, ébloui par tant de clarté:



Pour une fois la météo ne se trompe pas, y'a du soleil !

Corsac@08:39:21 (Echoes)

mercredi 08 juin 2005 (1 post)
Je voudrais la bonne nouvelle professionnelle du matin.

Enfin, ça y est, des nouvelles de l'ENST (Paris).

Voyez plutôt:



Bon ok c'est pas encore très précis, mais ca prouve bien qu'ils m'ont pas oublié, quand même, et rien que ça ça fait plaisir.

Bon l'ennui, par contre, c'est que ça veut dire qu'il faut que je fasse un allez/retour à Paris un de ces 4, sans doute dans la journée, à moins qu'ils aient la bonne idée de faire les entretiens le lundi ou le vendredi. Evidemment, ça risque de chambouler certains plans, m'enfin bon, là, c'est quand même relativement important hein...

Corsac@08:36:36 (Echoes)

jeudi 09 juin 2005 (2 posts)
Mais donc, une année de plus, bon courage à ceux qui passent le bac, et en particulier Caro, vu que c'est la seule que je connais en fait je crois.

Corsac@08:27:55 (Echoes)

Pfiou, une journée éreintante, et c'est pas fini je suis sur.

Toute la journée (bwarf) j'étais en entretien à l'ENST Bretagne, pour le mastère professionnel Sécurité des Systèmes d'Information. En fait, ce matin ça a été une heure de présentation de l'école et des mastères, suivi d'une heure (haem, disons 20 minutes) de QCM orienté informatique, réseaux, économie et anglais. À part l'économie ou j'étais vraiment rouillé du peu que j'en ai fait l'année dernière, ça c'est quand même bien passé, m'enfin d'après ce qu'ils en disaient, c'était surtout pour savoir comment répartir les enseignements de mise à niveau en septembre prochain.

Je rentre à l'IFSIC pour manger avec tout le monde, passe voir mes mails, et (oh surprise ! quel suspens insoutenable), je vois un mail de l'ENST qui dit, en substance: Salut Coco, appelle moi, faut qu'on cause, j'ai un rencard à te filer.

Un peu surpris, mais pas découragé par ce ton familier, je continue mon petit train de journée avec l'entretien (20 minutes top chrono, là encore, paye ta journée de glande...), bien passé aussi, surtout avec le responsable que je connaissais, l'autre sans doute un peu moins bien, m'enfin on verra, je saurais bientôt.

En sortant, je me reprecipite au CRI histoire de croiser mon responsable de stage, décaler le rendez vous qu'on avait pris pour lundi au mardi, lui dire que je serais à Paris le lundi, rappeller l'ENST pour leur dire, en substance :
- Salut Cocotte, c'est ok, on se voit quand ? Résultat, je suis convoqué lundi de 11h30 à midi (mpf, toute une journée pour un entretien, heureusement que je combine ça avec le weekend).

Du coup après donc, retour en ville, sous un soleil écrasant que c'en est du bonheur, passage à DXM histoire de se renseigner sur les powerbooks et les offres étudiantes, finalement ptet heureusement qu'ils en avaient pas en stock (même si j'ai quand même été vite saoulé par le vendeur un peu trop commercial, fanboy et macounet jusqu'aux yeux).

Et en arrivant à la maison, je me pose tranquillement, et peu après je reçois dans ma boite mail:



Une seule chose à dire, graouh.

Corsac@17:47:39 (Echoes)

samedi 11 juin 2005 (1 post)
Je suis quand même un putain de coeur d'artichaud...

Je viens de finir les Cantos d'Hyperion et Endymion, et, en tournant la dernière page, dans le train, j'en avais gros sur le coeur en fait. Comme à chaque fois que je lis une saga, comme à chaque fois que m'attache aux personnages, que je vis leurs aventures avec eux, que je développe une certaine affection, une certaine empathie.
Je crois même que j'ai préferé Endymion à Hyperion en fait, même si ça n'a rien à voir. Mais c'est vrai que je trouve l'histoire d'Amour entre Raul et Énée absolument magique, qu'il raconte très bien ses sentiments, son histoire (même si Dan Simmons croit que 1 est un nombre premier). Et que j'ai été très affecté par la fin.

Mais vraiment je suis qu'un gros sentimental qui, même dans la SF, aime bien l'eau de rose...

Corsac@10:02:22 (Echoes)

dimanche 12 juin 2005 (1 post)
Bon anniversaire Echoes. En effet, ça fait maintenant trois ans que je m'y suis vraiment mis, enfin ça date du 9 juin mais le 12 juin c'était la mise en place de l'outil en php, donc voilà.

Bref, je vais pas refaire le même post que pour le 1000ème, mais voilà, 3 ans c'est pas rien.

Corsac@13:48:52 (Echoes)

lundi 13 juin 2005 (1 post)
Bonjour,

Nous avons le plaisir de vous annoncer que votre candidature au mastere SSSI de Supelec/ENST Bretagne a ete retenue. Vous allez prochainement recevoir un courrier de l'organisme aupres duquel vous avez depose votre dossier (Supelec ou l'ENST Bretagne) vous confirmant par courrier votre admission. Des reception de la dite lettre, vous pouvez prendre contact avec le secretariat de votre organisme de rattachement afin de la valider ou non votre inscription. Merci de me tenir au courant par email de votre decision.

Nous tenons a preciser que vous avez jusque le 30 juin pour faire cette demarche. Passe cette date, la liste supplementaire sera ouverte, et les personnes n'ayant pas repondu ne seront plus prioritaires.

Corsac@15:45:47 (Echoes)

mercredi 15 juin 2005 (1 post)
J'ai bien aimé cette soirée, vraiment.
Parce que j'ai l'impression que c'est la premiere fois depuis longtemps qu'on s'y prend à rêver, à imaginer, à faire des projets.
Mes idées de tour d'Europe qui reviennent, et des dérives vers d'autres projets, pour les étés à venir.

Ca fait plaisir de voir qu'une part de rêve et de légereté, qui avait disparu ces derniers temps, revient dans notre groupe. Vraiment plaisir.

Et sinon, bon courage pour la 2ème partie du bac à ceux qui continuent demain...

Corsac@01:17:16 (Echoes)

jeudi 16 juin 2005 (2 posts)
Il est temps de revenir un peu sur ce weekend, tout de même.
J'irais pas jusqu'à dire que j'ai passé un mauvais weekend, non, du tout. Mais j'ai pas passé un excellent weekend. Disons qu'il a été relativement stressant, et que, par pitié, pas des weekends comme ca toutes les semaines.

En fait, déjà, de base, j'étais pas sensé rentrer à Paris ce weekend, mais comme j'ai reçu un mail me proposant un entretien à l'ENST Paris, j'allais tout de même pas refuser.
Du coup, me voilà parti vendredi soir en train, je rejoins la famille, un petit coup de ciné, et zou dodo.

Car, du fait des maladresses de maman, son powerbook g3 s'était retrouvé sous le feu d'un verre de vin, et avait vaguement rendu l'âme, au moins au niveau du clavier.

Bref, comme ça faisait un certain temps qu'elle voulait changer de mac, ca correspondait presque à un acte manqué, et j'ai profité du weekend pour l'accompagner acheter un nouveau powerbook. Sauf que le samedi la boutique que j'avais reperé avant était fermée, et qu'on s'est rabattu sur une autre, ce qui était finalement une mauvais idée, parce qu'il s'est averé que le powerbook qu'elle a acheté là bas n'a jamais demarré, était fourni avec panther, et possedait une batterie faisant partie d'une serie rappellée par Apple pour cause de risque d'incendie.

Donc choux blanc sur le coleslow, comme on dit par chez moi. Le samedi après midi et le dimanche ont finalement été les moments les plus tranquilles car les plus éloignés de l'informatique.

C'est à partir du dimanche soir que tout s'est vraiment gaté, quand je me suis installé au pc de papa pour voir ce qui l'empechait d'imprimer. Sauf que j'ai voulu trop en faire, et installer les derniers patchs windows, et au passage le sp2 que ça avait jamais été fait. Et là, ça a été le drame, déjà pour lui trouver suffisament de place pour s'installer (500Mo ne suffisaient pas, même en l'ayant downloadé et decompressé sur un autre disque). Pour finir, le patch accepte de s'installer, considerant qu'il y a la place, mais se vautre lamentablement au milieu de l'installation, sur le verdict fatidique: "plus de place". Et il reboote aussi sec...

Sauf que, avec la moitié du SP2 en place, le windows a pas trop aimé, il s'est mis en carafe, écran bleu juste avant la fin du boot, pas moyen même en mode sans echec.
Le gros problème vient du fait que le lecteur CD est mort, donc pas moyen de booter sur un cd windows pour réparer l'installation, ou même un live cd pour recuperer les données.
A ce moment là du film, il est 2h du matin, j'ai un entretien à passer le lendemain, donc je décide de m'arreter là, pétrifié d'angoisse, avec un pc mort entre mes mains...

Le lendemain, entretien à l'ENST, qui se passe bien merci, c'est ptet ce qui m'a finalement le moins fait stresser du weekend... Puis dejeuner avec maman en prélude à l'achat d'un powerbook (oui, à nouveau, mais parce que bon elle pouvait quand même pas garder celui qui marchait pas hein, et encore heureux qu'ils aient accepté de la rembourser, nonmaiho) cette fois dans la boutique que j'avais reperé avant, et qui me plaisait quand même plus.

Pendant ce temps là je carbure grave, parce que je sais que j'ai quand même vautré le pc de papa, même si c'est pas totalement de ma faute, c'est moi qui l'operait au moment du drame, ça fait quelque chose...
Donc, boutique mac aidant, je commence à me poser de serieuses questions, de m'acheter un powerbook, puisque j'en ai eu le projet depuis un certain temps, et leguer hidalgo à papa.

Je finis par me décider à passer le cap, puisque là je suis là, qu'ils en ont en stock, que la réduc étudiante est possible, et qu'ils sont jamais ouverts le samedi et que c'est rare que je sois à Paris le lundi...

Je rentre donc à la maison avec deux powerbooks sous les bras, commence à les déplier et à envisager des solutions de secours pour recuperer les données de papa, de la "live disquette" à l'extraction pure et simple du disque dur, ce qu'on finira par faire, vu que je dois quand même repartir le soir même sur Rennes, je bossais mardi hein...

Au final, me voilà revenu à Rennes avec un powerbook, hidalgo II, un pc, hidalgo Ier, et un disque dur sur lequel recuperer des données.

Du coup, me voilà à faire joujou sur un mac, moi qui il n'y a pas si longtemps crachait allegrement dessus.

J'avoue que, j'ai encore besoin d'habitude, c'est vraiment une bonne machine niveau integration et tout, le clavier est super agréable, il a une putain de classe en gris comme ca je trouve. Le clavier retroéclairé qui detecte la luminosité ambiante c'est pas mal aussi.
Par contre je suis un peu déçu de l'écran, enfin je trouve que la resolution est pas très élevée (je sors du 15" en 1400x1050 sur hidalgo I quoi), et que les fonts bavent, même en antialiasing à fond...

J'ai déjà commencé à installer un linux dessus, parce que OSX j'aime bien, mais ca me satisfait pas totalement. Enfin j'adore le fait que tout le materiel soit geré nativement, que tout marche bien et tout, mais, finalement, l'interface je la trouve pas si bien que ça, je me trouve mieux sous mon xfce 4.2 sur le pc.

Et puis, quand même, faut avouer, j'y suis attaché à ce laptop. 2 ans que je l'ai, c'est le premier pc que je me suis acheté, c'est mon bébé, on en a fait des choses ensembles, je le connais par coeur. Ca me fait un coup, faire mon deuil, comme ça.

(oui bon, gnagnagna, c'est pitoyable comme conclusion cette effusion sentimentale pour un laptop, mais voilà, c'est comme ça)

Corsac@01:18:13 (Echoes)

Suite au post d'hier soir, aussi, je me demande si je serais pas un peu conservateur.

Enfin si, ça je le sais, et c'est pas nouveau. Mais plus précisement, j'ai maintenant vachement de mal à m'habituer à un autre environnement que celui que j'ai choisi, à savoir Xfce sous Debian. J'y suis à l'aise, je retrouve tout facilement etc...

Les rares fois où, récemment, je me suis retrouvé sous windows, j'ai failli faire des crises de claustrophobies, pas d'espace disponible etc... Je mettais ca pas mal sur le compte de windows, mais en fait c'est juste que je trouve vraiment Xfce _très_ bien foutu.

Maintenant, il faut que je m'habitue à l'interface d'OSX, et même avec exposé et tout, je me sens à l'étroit, et il faut que je m'adapte, clairement. J'ai lu par ci par là des gens qui ont fait la transition Linux/OSX, mais je sens qu'il va me falloir du temps.

J'ai installé Linux sur le powerbook, tout de même, mais j'ai pas eu trop le temps de m'y consacrer hier soir, et pis y'a quand même quelques soucis materiels...
C'est marrant ça d'ailleurs, j'aurais pensé que, vu que la diversité materielle est quand même nettement moindre dans le monde Apple, le support linux serait plus développé que sur PC, mais en fait pas tant que ça, la faute sans doute au côté ultra proprietaire.

En gros, faut que j'arrive à faire marcher correctement le touchpad (qui marche pas du tout), le clavier (enfin trouver une keymap correcte pour le clavier français), sachant que la carte Airport marche pas du tout encore. Bref, c'est pas encore trop gagné tout ça...

En fait, je sais pas encore bien ce que je vais faire, il faut que je retrouve mes marques. J'aime beaucoup la debian justement pour le principe de retrouver un environnement connu quelque soit la machine sur laquelle on se trouve. Mais ça revient aussi à ne pas vouloir évoluer, finalement. En gros, je m'interroge encore, ce qui veut sans doute dire encore quelques posts geeks à venir, désolé :)

Corsac@10:07:54 (Echoes)

lundi 20 juin 2005 (3 posts)
Écrasant de chaleur ce weekend, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais tout de même, le bonheur.

Un petit résumé, rapide. Vendredi, barbecue chez Alex, à manger peinard, à boire du vin rouge, papoter, nourrir les arbres et les eviers pour certaines, retour à pied à la maison à 5h du mat (parce que le "sisi je suis en état de conduire", definitivement ça passait pas). Le samedi à la plage à Saint Lunaire. Le bonheur total, vue la chaleur, le petit vent frais au bord de l'eau. Déjà un peu de monde, mais bon c'est un peu normal, ça a l'air de ressembler à une station balnéaire (si on peut vraiment parler de station balnéaire sur la manche quoi).

D'ailleurs, à ce propos, je tiens à préciser et à laisser dans les annales que je me suis baigné. Dans la Manche. Parfaitement. Moi qui ne supporte pas l'eau à moins de 28°C, je me suis baigné dans la Manche alors qu'il devait faire plus de 35° dehors. Vivifiant, c'est le moins qu'on puisse dire, mais c'était vraiment agréable de nager un peu. Retour à Rennes dans la soirée, et création de persos INS. Evidemment, une soirée entière passée à creer le perso, mais bon, c'était marrant quand même, et on commencera le scénar une prochaine fois.

Dimanche, la temperature devait être encore pire, ou alors moins supportable du fait qu'on était pas à la plage. Ballade dans Rennes, à aller de coin d'ombre en coin d'ombre, à prendre des ice tea avec 27 glaçons, manger une crèpe et une glace _énorme_, encore des ice teas. Bref une bonne journée de glande, mais pour une fois qu'on passe un dimanche à faire autre chose que geeker, je trouve ca remarquable.

Un weekend vraiment agréable donc, à penser à rien, et surtout pas au taf, qui se fait un peu stressant, surtout avec l'arrivée d'un mail un peu critique le vendredi soir au moment de partir en weekend (con de décalage horaire, pff), les histoires de pc dont il faut que je m'occupe, de sauvegarder les données tout ça. Heureusement qu'il fait moche aujourd'hui en fait, on sera pas incité à aller boire des mousses à l'happy.

J'ai pas envie de me replonger là dedans, mais va bien falloir, le weekend est fini.

Corsac@10:15:02 (Echoes)

Depuis vendredi en fait, le sort en est jeté. Le jury de l'ENST Paris s'est tenu vendredi, les resultats sont publiés aujourd'hui après validation de la liste des admis par les responsables. En gros, y'a des gens qui le savent déjà. Tout le monde le sait là bas, sauf moi.

Je suis suspendu à leur lèvres, enfin moins poétiquement au refresh de leur site web. J'ai envie que ce soit fini, qu'ils devoilent enfin les resultats. Et en même temps, je sais pas.

Je sais pas si j'ai envie de savoir tout de suite, parce que je sais pas comment je réagirai. Parfois on n'a pas envie de savoir parce qu'avant de savoir il reste encore une chance que le resultat soit positif, alors qu'une fois qu'on sait, on est sûr du truc. Avant le truc est sur mais on le sait pas...

Là, c'est encore plus pervers. Une part de moi n'a pas envie de savoir, non pas parce que je veux encore y croire, mais parce que dans les deux cas il va y avoir un côté négatif. Si je suis pris, ça va être l'heure des choix. Si je suis pas pris, je serai dégouté de ne pas l'avoir.

Mais une part plus importante, celle qui fait un refresh sur la page toutes les 10 minutes, a envie de savoir. Parce que dans tous les cas c'est bien, finalement. Si je suis pris, j'aurai un choix à faire, donc je devrai renoncer, forcement. Mais les deux solutions me plaisent, donc je saurai me plaire là où je serai. Si je ne suis pas pris, je m'évite un choix difficile, et je serai content d'être à Rennes l'année prochaine.

Donc voilà, vivement que ça tombe !

Corsac@11:05:09 (Echoes)

Ca me touche que tout le monde prenne de mes nouvelles, que tout le monde me demande "alors, t'es pris", tout ça. Mais non, j'ai aucune nouvelle, et ça me stresse que tout le monde m'aggrippe avec ses petits doigts. Promis quand je saurai je vous previendrai.

Le prenez pas mal, mais cessez de me demander, s'il vous plait. C'est horrible.

Corsac@20:13:03 (Echoes)

mardi 21 juin 2005 (1 post)


Bien. Bin maintenant va falloir que je choisisse. Et ça risque de pas être simple. J'avais dis que je n'y penserais pas avant de savoir pour les deux, mais là maintenant c'est le cas, donc j'ai plus d'excuses, et 10 jours pour décider. 10 jours pour décider où je serai l'année prochaine.

Pour décider dans quelle école, ce que je ferai, dans quelle ville je serai, avec qui je serais, chez qui je serai, ce que je ferai après.

Ca implique pleins de choses, à plus ou moins long terme, ce choix. Et qu'il ne faut pas que je me focalise uniquement sur l'année prochaine, je pense, parce que ca va determiner sans doute pas mal de choses sur la suite aussi. Dans tous les cas, je sais que je ne renonce pas totalement à l'autre, celà dit. Enfin à l'autre école, si, mais pas à l'autre ville.

Si je reste à Rennes, je sais que je continuerai à rentrer regulierement, et je retournerai sans doute un jour à Paris. Si je rentre à Paris l'année prochaine, je sais que je reviendrai à Rennes de temps en temps, pour des weekends ou des vacances, parce que c'est une ville que j'ai appris à adorer, et que c'est là qu'est ma vie actuellement, là que sont mes potes, là que j'ai eu ma vraie vie d'étudiant, là que j'ai sans doute le plus changé. Et je sais que quand viendra le moment de chercher du boulot (voire un stage) je penserai aussi à Rennes.

Donc ce choix là ne me fait pas totalement renoncer à l'autre alternative, c'est déjà ça de gagné. Et comme je l'ai déjà dis ici, dans l'absolu, les deux choix me conviennent, pour une fois. Quoi que je choisisse je serai heureux là où je serai l'année prochaine. C'est décidé.

Corsac@18:50:15 (Echoes)

lundi 27 juin 2005 (3 posts)
Oui, encore un post qui va dire que je ne poste pas. Désolé. J'ai des choses à poster hein, je pourrais parler de mon weekend, parler (encore) de ma décision à venir (qui commence à s'éclaircir un peu), parler de Plume, une petite chatte adorable qui est venue se perdre dans les enceintes de la maison, parler de ma nuit, parler d'elle, parler de mes soucis de pcs de papa qui sont enfin vaguement résolus, parler de mon retour en train qui a été un peu bizarre.

Mais en fait je suis fatigué, donc je ferai ça demain. Promis

(ou pas)

Corsac@00:52:32 (Echoes)

En vrac donc ce weekend, comme promis.

Vendredi, en rentrant à la maison, surprise, rien. Enfin je m'explique. Normalement, j'aurais du retrouver un petit chat à la maison, vu que maman et lol auraient du en ramener un de la Chacunière. Ce qui a bien été le cas, sauf que le petit chat en question, il lui a suffit d'une heure pour arriver à se planquer suffisament dans un appartement pour qu'on ne le trouve plus. Donc voilà, j'arrive, et pas de chat. Tant pis, goto restau, l'explication sera donnée nettement plus tard dans la soirée, le chaton avait réussi à se planquer _dans_ une enceinte, et elle s'était coincée dedans. Non mais bravo quand même.

Du coup j'ai quand même fini par la voir, et elle est trop mignonne.

Sinon, bah ça a été un weekend relativement speed, comme d'habitude. (et, oui, je pense que ça pesera d'un côté ou d'un autre dans la décision, et arretez de me regarder comme ça, c'est stressant).

Ca s'est nettement arrangé du côté du PC de papa, et il faut bien avouer que ca me retire une nette épine du pied (et lui aussi je pense, d'ailleurs). Ça commençait serieusement à me stresser cette histoire. Et si j'avais su que mon portable était si bien (enfin je le savais mais bon) et qu'il suffisait de deux vis à enlever pour dégager le disque dur, je me serais pas fais chier à acheter un adaptateur 3.5"<>2.5" et à l'essayer dans tous les pcs disponibles à la maison, j'aurais directement mis le disque dur de papa dans mon portable et tout aurait été reglé depuis longtemps. Mais bref. Du coup il a quand même fallu passer par une réinstall de XP, mais au final, je suis reparti en laissant un portable utilisable à papa, et je n'ai plus à me soucier de ça pour au moins deux semaines.
Enfin normalement, parce que bon, quelque chose me dit que...
Bref.

Sinon, j'ai vu les Poupées Russes, j'ai bronzé sous les nuages dans un parc, j'ai pas beaucoup dormi samedi et donc j'ai passé une super nuit, et je me suis retrouvé un peu con dimanche.

Voilà, comme promis, et c'est du vrac.

Corsac@11:47:17 (Echoes)

Tout a commencé (une nuit d'été) quand quelqu'un ici a commencé à se plaindre d'un certain Colin, que je ne connais pas. Je sais pas trop pourquoi, j'ai eu envie de dire Colin a t'une poule qui pond tous les matins. Et à partir de là, un seul dans le bureau ne comprenait pas de quoi je parlais, donc il a fallu lui faire écouter La poule à Colin de mes Souliers sont Rouges. Donc j'ai enchainé sur le reste, et c'est comme ça qu'on se retrouve à chanter à tue tête du mssr dans le bureau.

Et bah bravo...

Corsac@12:04:41 (Echoes)

mardi 28 juin 2005 (1 post)


Ceci dit, je ne renonce pas.

Corsac@20:37:55 (Echoes)

Images
Stats
  • 1512 posts
  • 6125 jours
  • 0.25 posts/jour
  • IRC
  • Last.fm
Stuff
Gallery
Tech
Webcomics
Weblogs
Desktop