Echoes Corsac.net - Echoes camshot
samedi 06 février 2010 (1 post)

Et encore moins quand c'est de l'eau sale, de l'eau de vaisselle, de l'eau de vidange de machine à laver, de l'eau qui, normalement, serait censée disparaitre automagiquement au fond d'une conduite, et hop, on en parle plus, au lieu d'atterrir sur le sol de la cuisine. J'aime pas les histoires de plomberie, de conduite bouchées, de refoulement. Pourtant j'aime bien faire la vaisselle hein, pas de soucis. Juste, là, y'en a marre, un peu. Entre les fuites dans les conduites d'arrivée d'eau et les bouchons dans les conduites de sorties, elles pourraient pas se mettre d'accord ?

Marre de patauger, marre d'avoir les mains mouillées qui puent. Grmpf.


Corsac@20:25:42 (Echoes)

lundi 15 février 2010 (1 post)

Comme je sais que certaines personnes au moins ont pu trouver de bons conseils musicaux sur ce blog, je vais me permettre d'en rajouter une couche.

J'ai acheté ce weekend le dernier Massive Attack (Heligoland). J'aime vraiment beaucoup tout ce qu'ils ont fait, certains albums plus que d'autres, mais dans l'ensemble j'aime tout.

Ça faisait tout de même un petit bout de temps que 100th window était sorti, et, pour le coup, je l'avais vraiment bien aimé (et Prayer for England avait servi à tester la chaîne au moment de son achat). Depuis, j'avais été à quelques concerts, au demeurant très bien, mais surtout très forts. On avait eu droit à quelques chansons de Heligoland, et dans l'ensemble ça avait l'air pas mal.

Il est donc sorti la semaine dernière, mais étant débordé pour pleins de raisons, c'est pas comme si j'avais eu le temps de me jetter dessus (et Manue s'est même débrouillée pour l'écouter avant moi, ce qui est quand même très vexant). Du coup, les choses sont rentrées dans l'ordre samedi, et j'ai eu le temps de l'écouter plusieurs fois pendant le week-end.

La première écoute a été assez surprenante, à vraie dire. Ça sonnait pas extrêmement Massive Attack, mais c'était pas mal. Et après plusieurs fois, on retrouve quand même ses marques. Il est bien balancé, je suis pas encore au taquet sur tous les morceaux, mais y'en a des qui ondulent vraiment. J'ai pas encore tous les titres en tête, mais, rapidement, j'aime beaucoup la première (Pray for rain), la troisième (Splitting the atom, le “single”), la quatrième (Girl I love you), la neuvième (Saturday come slow) et la dixième et dernière (Atlas Air). Dans l'ensemble, celles que j'aime bien donnent envie d'onduler et de sautiller, et il vaut mieux avoir une bonne chaîne et des voisins pas trop regardants sur les basses.

Alors voilà, après quelques écoutes, définitivement, allez y, c'est du bon !

Corsac@10:34:46 (Echoes)

dimanche 21 février 2010 (1 post)

Plus je l'écoute plus je trouve que, techniquement, il ressemble à Lights (d'Archive, pour ceux qui suivraient pas). Un abord déroutant, et limite assez facile, des mélodies qui reviennent, qui trottent dans la tête, rien de très complexes, des ritournelles, un peu. Et puis, au fur et à mesure des écoutes, une myriade de détails apparaît. On en découvre à chaque fois un peu plus, particulièrement autour des lignes de basses mais pas seulement.

Une fois passée la première impression de facilité, on se rend compte que c'est un album très travaillé, ciselé. C'est du design sonore, même si j'aime pas trop le terme. On sent que rien n'est vraiment laissé au hasard, que partout où l'oreille va s'égarer elle va découvrir quelque chose de nouveau. À chaque fois on se laisse littéralement emporter par la musique, elle nous entraine dans des coins qu'on avait pas visité avant et qui nous ravissent.

Et, de fait, mes deux préférées sont sans aucun doute (mais pour l'instant) Girl I love you et Atlas air.


Corsac@16:03:30 (Echoes)

Images
Stats
  • 1512 posts
  • 6125 jours
  • 0.25 posts/jour
  • IRC
  • Last.fm
Stuff
Gallery
Tech
Webcomics
Weblogs
Desktop