Echoes Corsac.net - Echoes camshot
samedi 10 février 2007 (4 posts)
Ces derniers temps, dans le métro, je me suis relu la trilogie du Guide Galactique. Ça faisait un certain temps que je ne l'avais lu, et ça me manquait un peu, à force de le préter et de se souvenir de bouts par ci par là, ça devenait plus frustrant qu'autre chose. Surtout qu'il avait été pendant un certain temps à l'autre bout du monde, et qu'il n'était revenu que pour repartir au fin fond de la banlieue parisienne, ce qui n'est pas tellement plus proche que Los Angeles, finalement.

Mais toutes les trilogies (même en cinq volumes) ont une fin, et donc je me suis retrouvé, une fois de plus, à cours de bouquins (bon c'est pas tout à fait vrai, j'ai encore un tome des aventuriers de la mer à lire, mais je crois que je vais attendre la sortie de la suite, voire même de la fin, pour m'y mettre, parce que sinon ça va encore être super frustrant). Mais toutes ces histoires d'univers qui font n'importe quoi et tout, de probabilités improbables, d'univers qui se retournent comme des gants et de bistromathique, ça m'a donné envie de continuer dans cette branche là. Et je me suis aperçu que dans ma bibliothèque trainait (depuis de longues années, d'ailleurs) Dieu joue-t'il aux dés (les mathématiques du chaos), de Ian Stewart. Exactement ce qu'il me fallait.

J'ai donc commencé, petit à petit, dans le métro, et après deux trajets il m'est apparu clairement qu'il fallait que je retrouve mon formulaire de PCSI/PSI, histoire de me remettre un peu en tête de quoi il parlait. De suite ça va nettement mieux en ayant les formules sous les yeux. Et puis même si cest quand même vraiment matheux sur plein de points, il est relativement didactique (c'est quand même un peu de la vulgarisation sur les bords), mais faut s'accrocher. C'est marrant aussi parce que le bouquin a été écrit à un moment où les ordinateurs commençaient à se répandre, donc il donne un peu des exemples de codes (en basic) ou propose d'implémenter certains calculs à l'ordinateur. Bon l'ennui c'est que quand je lis je suis jamais devant un ordinateur, mais sur le principe ça me donnerait envie de me remettre un peu à Maple (enfin sauf que j'ai plus de quoi le faire tourner, mais bon. Un scilab pourrait éventuellement compenser, vu que de toute façon on travaille en valeurs numériques, juste j'ai jamais vraiment appris à m'en servir). Mais tout de même, quand il arrive à des attracteurs, à des courbes de phases qui se replient sur elles mêmes pour donner des tores ou des attracteurs aux formes passablement compliquées, ça devient dur à suivre, on se croirait dans un film de Lynch.

(bon en fait elle est nase cette transition, mais vous ferez comme si)

Donc voilà, ce soir on est allé voir Inland Empire, le dernier Lynch. Pas vraiment de spoil à craindre, si vous aimez Lynch allez le voir, si vous aimez pas passez-vous en. Du pur Lynch tout craché, y'a pas à dire. Juste effectivement la vidéo ça fait bizarre et ça gache un peu le plaisir, mais je pense fermement que c'est fait exprès.

Corsac@01:40:31 (Echoes)

Images
Stats
  • 1526 posts
  • 8048 jours
  • 0.19 posts/jour
  • IRC
  • Last.fm
Stuff
Tech
Weblogs
Desktop